Demander un devis gratuitement

Poggio Berni et Santarcangelo

VILLES D’ART, DU SOLEIL ET DES BONNES SAVEURS !

POGGIO BERNI

Poggio Berni est situé en partie sur trois petites hauteurs qui, pendant la Seigneurie des Malaresta, s’étendaient entre fleuves et collines. Ce petit village est riche de charmants palais et d’anciennes demeures aristocratiques appartenant aux familles les plus importantes du territoire. Cet agréable bourg abrite un petit château, un imposant palais fortifié et les demeures qui avaient essentiellement une fonction de résidence. Grâce à ces domaines ruraux très productifs, ce village devient l’un des bourgs les plus importants. Poggio Berni mérite d’être visité pour apprécier la richesse de son patrimoine artistique. Le Palais Marcosanti, l’ancienne « tombe » du village, peut être considéré comme l’un des fortins les mieux conservés de toute de la Seigneurie. Dans le Palais Tosi on peut admirer des décorations néogothiques sur les rampes et sur la façade de la chapelle. Le Palais Borghese est un vieux complexe religieux qui abrite de précieux plafonds peints avec des fresques et un grand parc, typique des demeures aristocratiques de l’époque. Le Palais Astolfi, d’abord dénommé Palazzo Giliendi, est célèbre pour les fresques des pièces intérieures. Il est en outre intéressant d’apprécier le « beau four » de la cuisine et le moulin à huile. L’église S.Andrea Apostolo conserve un retable du XVIIe siècle. Le Moulin Moroni, dit « dell’osteria » est le mieux conservé de toute la zone. En outre, dans ce pittoresque village on peut goûter la cuisine traditionnelle dans les typiques restaurants très suggestifs. Chaque année à Poggio Berni on peut participer au Festival de Fables d’août et du Lundi de Pâques.

ET SANTARCANGELO

Les imposantes maisons et édifices, les charmantes tavernes et restaurants, les petites places pleines de vie forment le centre historique très animé et très pittoresque de Santarcangelo. Au Moyen Age et à la Renaissance, cette ville prend un rôle de première importance consolidé par la suite sous les Malatesta.

Santarcangelo reçoit le titre de ville d’art grâce à son centre historique parmi les plus suggestifs de Rimini. Dans cette petite ville on trouve plusieurs monuments très intéressants. La Forteresse Malatestienne, appartient aujourd’hui à une famille noble, les Colonna. Le Couvent des Capucins près de la forteresse d’où l’on peut jouir d’un splendide panorama. La Tour du « Campanone », d’une hauteur de 25 mètres est l’un des symboles de la ville. La Place « delle Monache » et Place Galassi sont les places les plus pittoresques du centre historique. La Porta Cervese, l’une des portes de la ville est un vestige du Moyen Age. La vieille ville de Santarcangelo est construite sur de belles grottes de tuf qui abritent des espaces remarquables. La Collégiale est l’église principale de la ville. Elle fut terminée par l’architecte Buonamici et abrite d’importantes oeuvres d’art. L’Arc Ganganelli fut érigé en honneur du Pape Clément XIV né à Santarcangelo. L’église paroissiale Saint-Michel est d’époque Romane et abrite des pièces de grande valeur. Le musée Ethnographique est l’un des principaux musées nationaux contenant des pièces et des documents très intéressants. Il faut remarquer également l’ancienne Teinturerie Marchi qui fabrique encore des étoffes décorées selon une tradition ancienne et sophistiquée. De Juillet à Novembre on pourra participer aux fêtes typiques de la ville comme : le Festival du Théâtre, la Foire de la Saint-Michel et la Foire de la Saint-Martin qui attirent de nombreux touristes. À Santarcangelo on peut goûter et acheter les produits traditionnels dans les restaurants et les excellentes auberges du centre historique. En outre la ville fait partie du circuit national des « Villes du Vin ».

 5° F – T.S.T.
a.s. 2005/2006